08/10/2016

Dans la vallée, en bas...

Il y a la méditation et les étoiles, 
La spiritualité, comme on mâche de la gomme, 
Les libellules et les pensées pures...

Mais on prend un café, dans la vallée, en bas.

La musique douce ou noire, 
Les mots du monde, les maux du monde, 
La versatilité et le non-sens...

Mais on prend tous un café, dans la vallée, en bas...

Les fleurs le prouvent, le surplus est pour la joie,
On peut, on veut, on tente, on croit, on espère
C'est elle, c'est lui... qui a t-il d'autre ?

Et on reprend de ce café, dans la vallée, en bas...

Il y a un nuage qui s'étire, forme un mot,
E S... qu'est-ce que c'est, un P ? Ah, ESPOIR
Autant relire ta lettre alors.

Et je reprend de ce café, dans la vallée, en bas...

Une dernière chanson avant de quitter
Plus fort la guitare, plus doux les choeurs
Oh toi la tendresse, ne te gênes pas, t'as carte blanche

Viens prendre un café, dans la vallée, en bas. 









2 commentaires:

  1. D'un simple baiser déposé sur une main avec tant d'amour, la tendresse n'est pas bien bien loin.

    RépondreSupprimer