17/03/2016

Que voulez-vous, tout bouge.


On change.

Tellement qu'un jour, on ressemble davantage à un étranger de son âge qu'à celui qu'on a déjà été soi-même.

Tout fuit. (Parce que tout change). 

C'est heureux. Inévitable. Dans les paramètres de l'expérience physique, dont la définition est; "ce qui change sans arrêt", jamais ne cessent les artifices. 

Tout refus de changer avec elle devient sclérose encroûtante. 

A-t-on déjà vu un bouchon de liège jeté à l'eau ne pas suivre le courant de la rivière ?

Là où les mets servis par la Nature sont d'une variété infinie, il faut goûter à tout. 

Goûter. Et comprendre qu'ensuite il faut tout perdre. 

Pour faire de la place. Pour gagner du (de) nouveau. 

La Sagesse c'est apprendre à perdre avec joie. 

Dans un mouvement infini, majestueux, tout ce qui nous effleure est en permanente mutation.

L'observateur s'étonne. ébahi. Ou joue avec ses orteils. 

C'est là son seul choix.




 

1 commentaire:

  1. Intéressant. Les années passent et la justice dans tout ça c'est que tout le monde vieillit en même temps. Gagner ou perdre. Il me semble qu'il n'y a ni pertes, ni gains ni souffrance lorsque tout se fait avec sincérité, amour et respect. Que de belles expériences de vie qu'on rajoute dans son petit baluchon. Enfin, cela demeure mon humble opinion.
    La photo maintenant. Choc...Tout un livre ouvert ça. Émue.

    Bon printemps Sylvain xxx

    RépondreSupprimer